Impact de l’écriture manuscrite dans le processus de la scripto-thérapie 

Les mots écrits ou les maux et cris 

Pour se libérer des émotions liées aux événements douloureux, les écrire sur son journal de thérapie est une façon de les « déposer », de les mettre « hors de soi ».
Se saisir d’un « beau » stylo qui donne envie de faire glisser sa pointe sur le papier, de choisir un cahier ou un carnet qui devient votre journal thérapeutique et de commencer à déverser vos maux et cris. 

De l’importance de l’écriture manuscrite 

Lorsque je débute un accompagnement thérapeutique grâce à l’écriture, je conseille vivement d’utiliser l’écriture manuscrite. 

Il ne s’agit pas ici, de principe lié à la recrudescence des écrans ou de crier haro sur les claviers ; il s’agit des bienfaits offerts par la pratique de l’écriture manuscrite à l’activité cérébrale. 

Une activité cérébrale plus intense

Du nécessaire contrôle (très précis) des mouvements de la main à la sollicitation de nos 5 sens, l’activité cérébrale est plus intense et particulièrement les régions associées à l’apprentissage et la mémoire.  

Dans différentes études menées par l’équipe de Audrey van der Meer à l’Université Norvégienne des Sciences et des Technologies, il a été prouvé que l’écriture manuscrite fait « travailler intelligemment notre cerveau »1. L’écriture manuscrite et l’activité du cerveau qu’elle provoque notamment celle du lobe pariétal (qui joue un rôle essentiel dans l’intégration des informations issues des zones sensorielles) impacte de manière très positive le fonctionnement de la mémoire et l’intégration de nouvelles informations. 

Dans une autre étude2, dont l’objet est de comprendre la différence entre écriture manuscrite et dactylographie, il en ressort que si l’écriture manuscrite demande plus de temps, elle amène l’écrivant à reformuler avec son propre vocabulaire ce qu’il entend (par exemple lors d’une prise de note). Cela favorise grandement la mémorisation et l’intégration du message. 

Enfin, selon une étude réalisée par l’équipe de Virginia Berninger de l’Université de Washington à Seattle, l’écriture manuscrite incite à former des phrases plus complexes et rédiger des textes plus longs. Le clavier reste un handicap pour la composition de texte libre. Grâce à l’écriture manuscrite, la transformation de la pensée brute en phrases sensées est plus performante.  

L’écriture manuscrite et la scripto-thérapie 

Écriture et engagement

Etant donné que l’écriture manuscrite demande plus de temps, nous allons lui donner plus de valeur justifiée par le temps, par l’effort que demande cette écriture et la puissance des émotions transmises. Et lorsque nous donnons plus de valeur à une action, il va de pair que l’engagement est à hauteur de ces mêmes valeurs. 

Si cela paraît évident lorsque nous recevons une lettre manuscrite de la part d’un être cher, il en va de même avec nos propres écrits et cela se déculpe lorsqu’il s’agit d’écriture thérapeutique.  

D’autre part, le temps nécessaire et incontournable lié à l’écriture manuscrite stimule le cerveau, non seulement nous exprimons plus d’idées, mais nous cherchons et trouvons le mot juste pour exprimer nos ressentis. Alors que la rapidité d’écriture liée à l’utilisation du clavier restreint notre champ lexical à la faveur des automatismes de langage. 

Ecriture et créativité

Je ne parle pas ici d’écriture littéraire, mais d’une écriture qui vous invite à la création d’une expression de soi, de votre intériorité, de votre liberté d’être.  

Oublions toutes notions attachées à l’écriture académique… ce n’est pas notre sujet !  

Coucher ses émotions sur le papier, les analyser, les classer permet de créer du sens à ce qui semble ne plus en avoir, cela permet de contextualiser, de comprendre et finalement d’apaiser que cela soit du stress, une anxiété installée, une séparation difficile, un deuil 

En découvrant un sens nouveau à vos ressentis, vous allez changer votre regard, activer vos ressources internes et créer de nouvelles perspectives. 

Ecriture et thérapeutique

En scripto-thérapie, l’écriture manuscrite en activant de manière plus intense l’activité cérébrale a un impact non négligeable sur le déblocage des émotions enfouies et de ses ressentis. 

La mise en mots de ces émotions permet l’exploration de deux chemins : 

  • celui purement émotionnel pour créer du lien entre le souvenir des faits et les émotions qui se sont cristallisées à ce moment précis, 
  • celui de la mise en lumière par l’expérience acquise de l’écrivant, mais aussi grâce aux interprétations proposées par le thérapeute lors des échanges qui suivent l’écriture thérapeutique. Ainsi, nous allons plus loin dans l’introspection et l’analyse de la situation traitée et des ressentis qui s’y rattachent. 

Car, si nous ne pouvons pas agir sur les faits du passé, nous avons la possibilité d’explorer les émotions qui y sont attachées et par là-même, transformer notre regard et nos ressentis. 

L’écriture manuscrite agit aussi sur les perceptions corporelles, car dans le geste d’écriture, il y a le geste en tant que tel qui s’approche du geste créatif que l’on retrouve dans le dessin ou la peinture et il y a aussi l’activité des yeux. Ils visualisent le dépôt de vos émotions : elles passent par le geste d’écriture pour rejoindre la feuille grâce à votre stylo. 

Lors de la saisie sur un clavier, les yeux ne travaillent pas du tout de la même façon : ils vont de vos mains sur le clavier à l’écran et deviennent un outil d’écriture et non plus d’expression. Ils font corps avec la machine-ordinateur et amenuisent ainsi l’impact des mots sur vos ressentis. 

En conclusion

Vous l’aurez compris, l’écriture manuscrite favorise l’émergence d’émotions fortes, voire celles de souvenirs enfouis d’événements traumatiques. Je conseille alors vivement d’inscrire cette pratique dans un accompagnement thérapeutique avec un·e thérapeute qui sait guider et accueillir dans un cadre bienveillant votre vécu émotionnel, qui a les compétences pour vous aider à comprendre et accepter les messages qui surgissent sous votre plume. 

Prendre rendez-vous

Thérapeute en relation d’aide, je vous accompagne sur votre chemin de vie.

Vous êtes dans une période de questionnement personnel, ou liée à vos relations interpersonnelles ?

Prenez rendez-vous, l’entretien préliminaire est offert.
Toutes les séances sont possibles à mon cabinet principal à Lunel, mais aussi à Montpellier ou partout en France grâce à la visio-thérapie.

Prendre rendez-vous

Les autres actualités

Restez informé·e pour recevoir les publications, les dates des ateliers et des événements !

[custom-facebook-feed]